Retour sur un sondage interprété par le Département de l’Essonne….

Nous vous l’avions promis ; en cette période de sondages, nous revenons sur celui de l’été dernier (commandé/payé par le conseil départemental de l’Essonne et celui du Val-de-Marne) pour habiller l’orientation désirée de l’opinion publique… et concourir à préparer le terrain…

Il importe ici de préciser que nous ne revenons pas sur la nature et la qualité du sondage mené auprès d’un panel de 2 208 habitants des deux rives de la Seine par l’institut OpinionWay, mais bien sur la communication et l’interprétation de ce sondage.

Pour rappel, le Président de l’Essonne aime à rappeler régulièrement :

« les personnes interrogées répondent oui à 84 % à la question « Un franchissement supplémentaire de la Seine grâce à la construction d’un nouveau pont permettrait-il d’améliorer la circulation ? … »

Présenté comme ça, on pourrait dire : « pensez-vous que la pluie peut mouiller? »

Nous avons donc confié le dossier à un expert qui nous a donné, en toute objectivité oblige, son analyse du sondage; et… la vérité est un peu différente des messages relayés par le Président de l’Essonne.

Continuer la lecture de « Retour sur un sondage interprété par le Département de l’Essonne…. »

Le Parisien Essonne : faut-il un nouveau pont sur la Seine ouvert aux voitures ?

Des solutions réfléchies, alternatives et respectueuses de l’environnement et de la santé… c’est ce que nous soutenons face à l’idée d’un trafic automobile encore encouragé par le Conseil Départemental de l’Essonne pour une vision individualiste, passéiste et impactante pour la santé de tous…

Un vrai choix politique !

http://m.leparisien.fr/essonne-91/debat-faut-il-un-nouveau-pont-sur-la-seine-ouvert-aux-voitures-01-04-2019-8044281.php?fbclid=IwAR1zA1nvzDcdnJrBy-w-5S_nCUuGuwO-RLNEdjmZ4cUgNmaffhM90SnckY8#xtor=AD-1481423553

Invitation : séance de préparation à la phase de concertation préalable

Votre Association Athis-Pont NON

vous invite à une séance de préparation à la phase de concertation préalable lancée par le président du Département de l’Essonne.

Samedi 23 mars, Au café de la Paix

42 Avenue Marcel Sembat à Athis-Mons

(lieu accessible aux personnes à mobilité réduite)

 09h30 : Accueil / café

10h00 : Début des travaux : La méthode / Le fond du projet

12h00 : Fin des travaux

Merci de bien vouloir confirmer votre présence à : apn91200@gmail.com

Invit 23 mars PDF

« En connaissance de cause »

La présidence du département de l’Essonne aux commandes de SA démocratie…

C’était le 4 février 2019, en séance plénière, François DUROVRAY indique :

« Nous pourrions considérer que dans les documents d’urbanisme et les documents d’aménagement de la région IDF, depuis des années figurent les emprises pour la réalisation de cet ouvrage et donc que les personnes qui ont acheté des biens à proximité de ces emprises l’ont fait en connaissance de cause. »

On parle bien ici de l’axe Vigneux /Seine/ Jardin Jovet/ Rue Caron/ Rue Constance/ Rue Schuman/ ferme de Mons/ départemental 118/ rond point Verdier.

Vidéo publique sans trucages ni effets spéciaux que vous pouvez retrouver ici partir de 2h 14min 14
« En connaissance de cause », du vrai, que du vrai, par Monsieur DUROVRAY.

http://www.essonne.fr/differe/

Autrement dit, vous Athégien(e)s et habitants de Vigneux, vous êtes donc parfaitement irresponsables ! Insensés… pire, ça frise la démence. Voilà en effet 10 ans que vous avez acheté une maison à Athis, 20 ans, 30 ans, 40 ans pour certains d’entre vous… le tout à proximité des fameuses emprises qui – vous ne saviez pas ?? – constituaient les « fondements » d’un futur pont que seul le conseil départemental de l’Essonne en 2019 oserait valider autour de principes destructeurs, rétrogrades et à contre courant des mobilités modernes des années 2020, 2030 et 40? Bien entendu, quand vous avez acheté votre bien, vous avez été prévenus? On vous a même clairement notifié ce projet… Ne cherchez pas; ce n’est pas le cas.

Continuer la lecture de « « En connaissance de cause » »

Concertation à sens unique….

Le Conseil Départemental ouvre une concertation qui n’en est pas une !!!

C’était lundi 4 février 2019,  en Séance plénière du Conseil Départemental de l’Essonne ! Ou quand certains responsables politiques continuent à faire ce qu’ils veulent au détriment des citoyens en habillant leurs décisions de « Concertation préalable »…

Édifiant !!!

Regarder à partir de 1h35.

Continuer la lecture de « Concertation à sens unique…. »

Vœux de François de RUGY

C’est la saison des vœux et nous vous retranscrivons les voeux du Ministre de la transition écologique et solidaire, Monsieur François de Rugy :

– « Dans le domaine des transports, la priorité absolue de l’Etat est l’entretien des infrastructures actuelles plutôt qu’à la conception des nouvelles infrastructures. […]
Il doit y avoir une cohérence entre les politiques de l’Etat et celle des collectivités territoriales. »

Il ne reste que la présidence du département de l’Essonne qui s’inscrit encore dans l’incohérence !

Non au projet de pont routier sur notre territoire !

https://www.gouvernement.fr/ministre/francois-de-rugy

Retour sur notre entretien avec Anne LAUNAY

Votre association a rencontré Anne LAUNAY, conseillère départementale EELV du canton de Palaiseau. Présente à notre AG publique de septembre dernier, elle nous expliquait n’avoir, même en tant qu’élue départementale, que très peu d’informations sur ce projet de franchissement routier de la Seine

Au sujet du sondage co-réalisé récemment par le département de l’Essonne et du Val de Marne, Anne LAUNAY reste sceptique quant aux orientations données à cette consultation, alors que 84% des sondés soutiendraient la création d’un nouveau pont indique l’enquête, il conviendrait plutôt de dire que près de 90 % des sondés souhaitent disposer de transports collectifs.

Anne LAUNAY évoque un récent comité de pilotage de l’Essonne, où le Val de Marne était invité. Ce comité de pilotage n’a pas révélé de nouveautés réelles sur ce projet de franchissement routier, néanmoins elle a noté à cette occasion la position intéressante de Robin REDA, notre Député, qui expliquait que la durée de vie de ce projet, qui n’aboutirait au mieux que d’ici une dizaine d’année, voire plus, serait trop courte à la vue des nouvelles mobilités et des mobilités offertes dans un avenir proche.

Anne LAUNAY considère que le projet de franchissement routier de la Seine, tel que voulu par François DUROVRAY, est d’ores et déjà dépassé et n’aurait que des conséquences néfastes pour le futur. Elle pense que l’avenir est de concevoir des structures évolutive, ouvertes à des éléments d’architecture qui puissent évoluer, prendre en considération la mutation et la distribution de l’énergie. (Induction …)
Elle opte également pour l’optimisation des réseaux existants, plus de lien entre les transports en commun déjà existants et une vraie réflexion sur les « derniers kilomètres », ceux à parcourir entre les transports el de domicile.

Il a été convenu de continuer nos échanges au sujet des informations que nous pourrions obtenir sur ce franchissement routier. Madame LAUNAY et votre association partagent une position commune concernant ce projet de franchissement de Seine porté par le Président DUROVRAY : il n’est pas envisageable de créer plus de place dédiée à la voiture sur notre territoire. En revanche, les problèmes de mobilité doivent trouver leur résolution dans des politiques innovantes, plus ambitieuses et respectueuses de l’environnement.

A suivre…

http://www.essonne.fr/les-annuaires/les-elus/fiche/launay/

DANGER SUR ATHIS-MONS

Les fêtes de fin d’année, c’est le moment de souffler, de respirer… le bon air? Peut-être plus pour longtemps… Le projet de pont routier du Président du Département de l’Essonne menace notre santé!

Pas de trêve face au projet destructeur du Président du Département!

Ne fermons pas les yeux sur un sondage biaisé qui n’affirme aucunement que les habitants des deux rives veulent un pont ! (sondage qui a mobilisé plus de deux dizaines de milliers d’euros HT!)… qui paie? … Mais vous! cher(es) essonniens! Et pourtant, personne n’est dupe de la communication politique de Monsieur DUROVRAY…

En attendant, votre association – mobilisée, déterminée – vous communique sa carte postale de fin d’année.

Continuer la lecture de « DANGER SUR ATHIS-MONS »

Quand on veut faire dire aux chiffres ce que l’on veut !

De qui se moque-t-on ? Quand on veut faire dire aux chiffres ce que l’on veut !

Le département met en avant un « sondage » pour tenter de justifier – par un semblant d’expression citoyenne – son projet de franchissement routier entre Vigneux-sur-Seine et Athis-Mons ! Personne n’est dupe.
Mais pourquoi notre département a-t-il donc besoin de dépenser un budget (rappelons qu’il s’agit d’argent public) pour un sondage ?…

Voyez cependant sur le lien ci-après l’article du Parisien du 13 novembre 2018.

Pour ceux d’entre vous qui avez été sondés en plein mois d’aout 2018, vous nous aviez déjà alerté de votre surprise d’être sondés avec des questions très orientées… Nous y voilà donc ! avec des résultats orientés et qui, présentés tels que le Département de l’Essonne les expose, peuvent laisser penser que la terre entière veut un pont…

Continuer la lecture de « Quand on veut faire dire aux chiffres ce que l’on veut ! »