AG Publique du 14/09/18 – Compte Rendu

Une centaine de personnes environ ont participé à l’AG. Les cinq membres du bureau de l’Association étaient les animateurs. 45 mn environ ont été consacrées à la discussion et aux échanges avec l’assistance, après une présentation des activités de l’association, au terme d’une année d’existence.

Plusieurs associations étaient présentes (amicale du Côteau des Vignes, cyclo-touristes Athis, Cachal’eau, l’Amicale du Jardin Jovet, l’Abeille Athégienne, Athis-Mons aval – habitat fluvial, DiViPassion ….) et ont assuré l’APN de leur soutien. Plusieurs élus étaient également présents. Christine Rodier, Maire d’Athis-Mons empêchée, était représentée par Pascal Petétin, un de ses adjoints, qui a lu un message de soutien en son nom. Jean-Jacques Grousseau, conseiller municipal, Julien Dumaine, conseiller municipal, ainsi qu’Anne Launay, conseillère départementale EELV, se sont exprimés. Plusieurs autres Elus locaux étaient présents.

Continuer la lecture de « AG Publique du 14/09/18 – Compte Rendu »

Réunion Publique – Assemblée générale

Votre Association ATHIS-Pont NON contre le franchissement routier de la Seine entre Vigneux-sur-Seine et Athis-Mons vous invite à participer à son Assemblée Générale le Vendredi 14 Septembre à 19 heures 00
Rendez-vous à la plateforme de services publics (ancien site Lu), 1 rue Lefèvre-Utile à Athis-Mons

A l’ordre du jour :

1. Rapport d’activité de l’Association
2. Bilan Financier
3. Etat d’avancée du projet à ce jour
4. Questions diverses

Nous vous informons par ailleurs que nous inviterons les élu(e)s à être présent(e)s ainsi qu’un panel associatif du territoire.

A l’occasion de cette grande réunion publique, nous vous inviterons à renouveler ou à prendre votre adhésion pour l’exercice 2018/2019 afin de soutenir nos actions.

Notre mobilisation est plus que jamais déterminante ! N’hésitez pas à relayer notre événement; soyons nombreux et portons ensemble notre opposition forte au projet de franchissement !

Au plaisir de vous accueillir et d’échanger avec vous,

Athis-Pont NON !

CONVERGENCE

Retour sur un de nos rendez-vous du mois de mai.

Dans la continuité de nos échanges avec les Elu-e-s locaux, toutes tendances politiques confondues, Monsieur Patrice SAC, Conseiller Municipal et Conseiller Territorial de l’Etablissement Public Territorial Grand-Orly Seine Bièvre, et Monsieur Jean-Jacques GROUSSEAU, Conseiller Municipal, ont reçu votre association le 23 mai dernier. Continuer la lecture de « CONVERGENCE »

Jardin Paul Jovet- Article Le Parisien du 08 juin 2018

Le président du Jardin JOVET : « On ne voit pas comment les autorités pourraient laisser ce pont défigurer cet environnement à une époque où tout le monde se bat pour la préservation des espaces naturels.  »

http://www.leparisien.fr/essonne-91/athis-mons-le-retour-de-la-menace-d-un-pont-sur-la-seine-08-06-2018-7760955.php

 

Article Le Parisien du 31 mai 2018

IMPORTANT! Le Parisien dévoile ce que le département projette… toujours sans concertation des Athégiens!

Nous profitons de ce post pour rappeler que nos dernières demandes d’audience auprès de François DUROVRAY, Président du Département, sont restées lettres mortes !

http://www.leparisien.fr/essonne-91/athis-mons-reaffirme-son-rejet-d-un-nouveau-pont-routier-sur-la-seine-30-05-2018-7744401.php

 

Christine Rodier – intervention conseil départemental du lundi 28 mai

Info! Christine Rodier a fait une intervention en séance publique du conseil départemental de l’Essonne ce lundi 28 mai 2018. Réaffirmation de l’opposition des athegien(e)s au projet de franchissement routier sur notre territoire.

Bientôt d’autres informations à suivre…

DÉCLARATION DE CHRISTINE RODIER, MAIRE D’ATHIS-MONS LORS DE L’ASSEMBLÉE DÉPARTEMENTALE DU 28 MAI 2018 SUR LE PROJET DE PONT SUR LA SEINE

 

Monsieur le Président, Chers Collègues,

J’ai récemment pris connaissance de la réflexion lancée par le Forum Métropolitain du Grand Paris sur le devenir des grands axes franciliens à l’horizon 2050. Les experts vont notamment travailler sur la modernisation du réseau routier classique en utilisant les autoroutes pour y faire passer des navettes autonomes, des trains de bus, des robot-taxi sur des voies connectées.

Quel esprit d’innovation ! Quelle vision ambitieuse de l’avenir !

J’ai donc du mal à comprendre qu’un des grands projets de l’Essonne à l’horizon 2035 soit un pont routier de 50 mètres de haut au-dessus de la Seine, qui déversera au moins 3000 véhicules par jour dans le secteur N7/Athis/Paray/Orly.

Je ne comprends pas non plus la volonté de dépenser, non 85 millions mais plutôt 150 millions d’euros, dans un pont routier qui déplacera les nuisances et la pollution de la rive droite à la rive gauche de la Seine. Je rappelle que l’Etat et la Région sacrifient actuellement des tronçons entiers du Grand Paris Express pour des raisons financières.

En présentant aux parlementaires de l’Essonne le scénario ficelé d’un pont à Athis-Mons, j’ai peur que les services du Département aient grillé quelques étapes, notamment l’information et la concertation avec la ville d’Athis-Mons.

Je ne méconnais pas les problématiques d’engorgement de la N6, similaires à ceux de la N7, ni ceux des bouchons sur les ponts de Villeneuve, Draveil ou Ris. Ni même les attentes en terme de développement économique de l’agglomération Val d’Yerres Val de Seine. Mais ce n’est pas au secteur Orly/Nord Essonne, et notamment Athis-Mons, de faire les frais de la situation.

En revanche nous sommes favorables à une ou des traversées de la Seine, dont les scénarios alternatifs n’ont pas encore été étudiés par vos services : sites propres, élargissement des ponts existants, passerelles en liaisons douces, ligne de transport en commun, parkings relais…

Alors qu’on sait que l’avenir est au développement des modes de transports propres et collectifs dans les secteurs urbains denses, se lancer dans la construction d’un pont routier géant est complètement archaïque et relève d’une vision déjà dépassée.

Avec un certain nombre de mes collègues maires, conseillers départementaux et parlementaires, je vous propose donc de lancer de vraies études sur des projets plus rapides, moins coûteux et plus respectueux de l’environnement et de la population.

Conformément à notre récente discussion, je vous confirme ma participation active à tout travail concret dans cette perspective, dans le respect et la transparence mutuelle.

 

l’Athégien de Mai/Juin 2018

Info ! Dans l’Athégien de Mai/Juin 2018, la municipalité communique sur le projet pont et rappelle son opposition à la démarche du département.
« Il est temps que […] le département partage de manière transparente les informations en sa possession, mais peut-être aussi la faisabilité réelle de ce projet. »