« L’Homo automobilis a-t-il amorcé son déclin ? »

Plusieurs de nos adhérents nous ont fait remarquer un article du Monde paru hier (https://www.lemonde.fr/…/recul-historique-de-l-usage-de-la-…) « cette étude montre que l’usage de l’automobile dans les déplacements du quotidien a diminué de 4,7 % par rapport à 2010 ». Valérie Pécresse, Présidente de la Région, qui a aussi donné l’impulsion au franchissement de Seine entre Vigneux et Athis-Mons au travers de son plan anti-bouchon et pour changer la route s’en félicite…… Elle affirme même que « C’est un vrai renversement (….). Il y a une envie de lâcher sa voiture. Ce n’était jamais arrivé depuis l’après-guerre. »

Nous applaudissons cette baisse de la circulation, la 1ère depuis que ces études existent, des 2 mains, tout en nous étonnant de la contradiction entre cette affirmation et l’obstination dans le projet de viaduc.

Faisons un parallèle avec cet autre article du Monde en Juin (https://www.lemonde.fr/…/region-parisienne-tramway-victime…/), « En région parisienne, le tramway victime de son succès ». Si on peut lire que tout n’est pas parfait, et que « les lignes de tramway franciliennes n’ont pas été conçues comme un réseau et offrent peu de correspondance entre elles », on lit aussi que le tramway « en Ile-de-France comme ailleurs : occupant de l’espace au milieu des voies de circulation, contribue à calmer le trafic » et que « Ceci incite, c’est l’objectif, les automobilistes à délaisser leur voiture pour prendre les transports publics » et que la « construction des tramways se poursuit, au point de jouer un rôle important dans les liaisons de banlieue à banlieue ».

Si les transports en commun ne sauraient résoudre toutes les difficultés de circulation, ils sont aujourd’hui la meilleure alternative à l’autosolime du 20ème siècle.

À bon entendeur…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *